Femme, entre puissance et fragilité...

En 1981, dans le ventre de ma mère, je commence à danser. 
En 1999, je débute des études de sociologie, d’anthropologie, de démographie sociale.
En 2001, je découvre l’anatomie et l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé.
En 2005, j’entre en formation d’art en thérapie.
En 2010, je suis enceinte de mon premier enfant.

Je croyais connaitre et savoir. Pourtant, je me retrouve face à l’étendue de mes incertitudes. Je découvre tout ce qui est caché, non-dit, non formulé, ce qui n’est décrit par aucun mot. Ce qui est secret, personnel ou enfoui, ce qui n’appartient qu’à ceux qui savent, ce qu’on ne m’autorise pas à juger ou remettre en question, ce que je dois accepter, ce que les femmes acceptent depuis toujours et que l’on ne rencontre que par l’expérience.

Je suis déçue de ne pas avoir été guidée dans ce voyage merveilleux, fondamental et essentiel.

Je découvre que la conscience que j’ai de moi m’a été transmise, comme un disque que l’on aurait introduit dans un lecteur. Je comprends que je n’ai, jusqu’ici, pas eu la possibilité de construire une sensation fine de ce qui se passe à l’intérieur de moi, que je n’ai pas croisé d’oreille attentive pour écouter ces petites choses qui, mises ensembles, fabriquent ce que nous sentons de nous-même. Je me rends compte que je n’ai pas trouvé d’espaces où aborder mon corps de femme, pour me relier à l’histoire de toutes les femmes et entrer en contact avec ma propre histoire.

En 2014, je me forme aux enseignements de Bernadette De Gasquet. Je participe à des cercles de femmes et des journées encadrées par des Doulas. 
En 2015, j’accouche de mon deuxième enfant, sans peur, confiante, heureuse, libre, puissante. 
En 2016, je rencontre Erwann Lerumeur, kinésithérapeute, et nous réalisons des échographies en mouvement. Puis j’ai l’immense chance de rencontrer Pauline Higgins, sage-femme, qui partage avec moi une partie de son expérience si riche.

Je comprends doucement ce que veut dire « être une femme ». Entre puissance et fragilité, à l’écoute de ce qui se passe en nous, le mouvement de la vie, les cycles, les lunes, les jours qui passent et les marques du temps, ce corps qui se transforme. Je l’écoute, attentive. 

Et ma danse se nourrit à chaque virage, à chaque tournant, de chaque lecture, de chaque rencontre.

Notre puissance se développe lorsque nous apprenons à écouter ce qui est fragile en nous, en laissant libre ce qui a besoin de l’être et en structurant ce qui nous porte. Alors dansons pour entrer dans cet état d’écoute et aller à la rencontre de soi.

--------------------------------------------------------------
Saison 2018/2019


Danse&Périnée - CARREAU DU TEMPLE - Cycle de 10 séances. Samedis 11h30-13h : 15/09, 20/10, 24/11, 15/12, 19/01, 16/02, 23/03, 13/04, 18/05, 15/06. Danse-thérapie - MICADANSES - Lundi 18h-19h. Reprise le 10/09/2018. Atelier à Micadanses - Samedis 13h-16h. 22/09, 06/10, 07/11, 01/12. Danse et barre au sol prénatale - CARREAU DU TEMPLE - Lundi 12h30-13h30. Reprise le 10/09. Barre au sol postnatale avec bébé - STUDIO NILANTHI - Lundi 10h30-11h30. Reprise le 10/09/2018. Barre au sol et danse contemporaine - MICADANSES - Lundi 19h barre au sol & 20h30 danse contemporaine - CENTRE NAKACHE - Mercredi et vendredi 10h barre au sol & 11h danse contemporaine.