Le 8 mars, journée professionnelle Danse&Périnée




Jeudi 8 mars, nous nous sommes réunies pour aller à la rencontre du périnée.
Toutes avec les mêmes interrogations : comment intégrer les mouvements du périnée au mouvement dansé, comment les ressentir, comment ne pas bloquer et comment trouver la puissance dans cette zone invisible du corps.

Les questions :

" En formation, j'ai appris ce qu'était le périnée puis de l'autre côté, j'ai appris à danser. Mais comment penser le périnée dans le mouvement ? Quel est le lien ? "

" Après ma grossesse et ma rééducation du périnée, on m'a dit c'est bon, vous pouvez retravailler. Mais mon travail c'est donner parfois 5 heures de cours à la suite, alors comment faire ? Je n'ai pas eu de réponse et j'ai recommencé à danser en sentant bien que j'avais moins de force et de puissance. "

" Moi, je pensais que c'était un muscle. C'est tout ce que je sais. "



Nos réponses :

" C'est un espace, avec un devant, un derrière. C'est un tissage, comme une méduse, une toile d'araignée. J'ai découvert qu'il y avait plusieurs étages. 1er, 2ème, 3ème... "

" Il a une vie autonome, une vie à soi. Il nous parle de temps en temps et si on ne l'écoute pas, bonjour les dégâts... "

" On s'en sert tout le temps. Il respire. Il bouge quand on ne le sais pas. Si l'environnement est favorable. "

" Pour le comprendre, il faut regarder ce qui se passe au dessous, et en dessous aussi. "

" Le cri de Monica Seles, partir du périnée pour puiser sa puissance ! Si tu pousses vers l'extérieur, tu perds ton énergie. "

" Tu as des poumons dans les genoux, des poumons dans les coudes, dans les épaules, à l'arrière du crâne... C'est un marionnettiste qui te mets en mouvement. Place ton intention bien au dessus. Le périnée ne s'arrête pas dans le ventre, poursuit le au de la de toi ! "

" Suspendre le bassin aux épaules, à la tête, au marionnettiste.  "

"Tu es léger de part cette montgolfière, tu es gazeux ! "


Articles les plus consultés