Investir les maisons de retraite...

Projet Posture Périnée et Mouvement en Maison de retraite

Illustrations Cyrielle Lefebvre


Nous constatons au quotidien les effets bénéfiques de notre travail sur le corps avec le développement d’attitudes posturales moins génératrices de douleurs, la prise de conscience de la respiration et son utilisation a bon escient et la diminution de problèmes liés à la non-maitrise du périnée.
Nous travaillons avec un public large, hommes et femmes, jeunes et âgés, femmes enceintes et jeunes accouchées. Notre association a développé l’année précédente des ateliers Danse Pour Parkinson avec Clint Lutes. Ingrid Bizaguet représentera Mouvement Contemporain lors du congrès de la SIRREP (société internationale de rééducation en pelvi-périnéologie) à Lyon le 24 mars 2018 et animera deux ateliers « Danse et périnée : Une éducation ? »

C'est ainsi que le souhait d'aller à la rencontre du 3ème et du 4ème âge est né.

Pour l'instant le projet s'articule de cette façon :

  • 6 ateliers menés conjointement avec le personnel soignant en 6 semaines consécutives
  • Un temps d’échange avant le début de la première séance, à mi parcours et en clôture du projet sera proposé. Evaluer les bénéfices passera par la verbalisation, l’écoute du ressenti des patients et du personnel soignant, l’élaboration d’un questionnaire pour tenter de quantifier l’évolution.
  • Sur chaise, en cercle, en musique, nous proposerions des mouvements divers, dansés, respirés, des postures pour allonger, se redresser, ouvrir le regard, chanter, marquer le rythme Chaque geste sera guidé par une intention, une consigne, un exercice de visualisation.




L’ÉQUIPE


Ingrid Bizaguet suit, tout au long de son parcours de danseuse, des études de sociologie à l’Université Paris X. Professeur de danse contemporaine diplômée d’État, formée à l’art-thérapie et à la méthode de Gasquet, Ingrid se passionne pour le corps dans son ensemble. Maman de deux enfants, elle rencontre le périnée tardivement et comprend l’urgence de l’intégrer à une pratique globale du corps. Elle propose de penser à  une éducation du périnée pour protéger et rendre le corps encore plus lisible.







Pauline Higgins est sage-femme D.E, formée à l'anthropologie sociale et médicale (EHESS) et à l’anthropologie des systèmes de représentation (dialogue art-science programme de Bruno Latour). Elle est cinéaste, très sensible à la question du toucher, du tact, de l’attention et de l'intention.




Justine Antona danseuse, psychométricienne diplômée de l’école CESA de Roux en Belgique, enseigne la danse afro-contemporaine à des publics variés. Riche de ses multiples voyages, elle développe une technique qui mêle le corps, le mouvement, le rythme et la voix pour aller toujours vers une meilleur entente avec soi.



Articles les plus consultés